FR
  • English
  • Čeština
  • Español
  • Italiano
  • Deutsch
  • Polski
  • 日本語
Se Connecter
Dernière mise à jour 4 months ago
Cette article est également disponible dans les langues suivantes : 
CSDEENESITJAPL

Informations de base

Le PETG est l'un des matériaux les plus facilement imprimables, il est peu coûteux et adapté aux débutants. Une ténacité et une résistance à la température relativement élevées le rende adapaté à l'impression de pièces techniques (par exemple des pièces de nos imprimantes).
 
Température de buse recommandée : 230°C pour la première couche, 240°C pour les autres couches
 
Température de plateau recommandée : 85°C pour la première couche, 90°0 C pour les autres couches
 
Plateau chauffant : L'utilisation d'une feuille poudrée TXT ou satinée est fortement recommandée. L'impression sur une surface PEI lisse peut endommager la feuille.

Description

Le PETG (Polyéthylène téréphtalate modifié avec du glycol) est un matériau technique couramment utilisé, populaire parmi les utilisateurs d'imprimantes 3D pour son prix bas et sa bonne imprimabilité. Il est tenace, avec une bonne résistance à la température ; Le PETG est le plus couramment utilisé pour imprimer diverses pièces mécaniques, supports, pinces et pièces étanches (grâce à une excellente adhérence des couches).

Le PETG a une surface brillante, adhère fortement à une feuille d'impression et ne rétrécit pas et ne se déforme pas (il a très peu de dilatation thermique), il convient donc à l'impression de grands modèles. De plus, sa haute ténacité et sa flexibilité l'empêche souvent de se casser. En raison de leur bonne résistance à la température, les pièces en PETG conviennent aussi bien à une utilisation à l'intérieur qu'à l'extérieur (avec des températures inférieures à 80°C). Certaines pièces de nos imprimantes sont en PETG !

La lettre G en PETG signifie qu'il est modifié avec du glycol pendant le processus de fabrication. Le glycol rend le PET moins cassant, plus facile à imprimer et plus transparent pour les impressions translucides. Bien entendu, vous pouvez également imprimer avec des filaments PET sans glycol. Cependant, l'impression avec uniquement du PET est un défi et n'offre aucun avantage.

Même si le PETG en lui-même peut être considéré comme sans danger pour les aliments, il se compose de couches, comme toute impression 3D, dans lesquelles les bactéries peuvent se développer avec le temps. Vous pouvez éviter cela en appliquant un revêtement alimentaire (époxy). En outre, une buse en acier inoxydable doit être utilisée si la nourriture est l'application prévue.

Bien que le PETG est fréquemment utilisé dans l'industrie alimentaire et est considéré comme sûr pour le contact alimentaire, nous ne le recommandons pas (ou tout autre filament) pour l'impression de plats ou d'autres objets qui entrent en contact direct avec des aliments. La raison principale est les minuscules rainures de surface de la couche d'impression qui peuvent contenir de nombreuses colonies bactériennes. Mais si vous voulez toujours une vaisselle imprimée en 3D, nous vous suggérons une application d'une couche spéciale qui scelle la surface (revêtement alimentaire) et impression avec une buse en acier propre.

Certains des fabricants enrichissent le PETG avec divers additifs et vendez ces matériaux sous différents noms. Par exemple, Spoolworks EDGE by E3D est un mélange PET/Copolyester modifié avec des additifs. L'objectif est d'acquérir de meilleures qualités visuelles, une meilleure adhérence de surface et de couche, etc.

Pour comparer les propriétés des matériaux pris en charge, consultez notre table des matériaux.

Avantages

Inconvénients

✔ Facile à imprimer

✖ Possibilité de création de fils

✔ Bonne adhérence des couches

✖ Ponts et surplombs médiocres

✔ Robuste et durable

✖ Pas génial pour imprimer des pièces détaillées

✔ Faible déformation

✖ Adhère fortement à la surface d'impression

✔ Résistance aux hautes températures

✖ Soluble dans des produits chimiques dangereux

✔ Résistant à l'eau et à l'humidité

✖ Les supports sont difficiles à retirer

Meilleure utilisation

Le PETG est utilisé universellement mais est spécialement adapté pour les pièces mécaniques et une utilisation aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Nous utilisons du PETG pour imprimer les pièces de nos imprimantes ! Les bouteilles en plastique sont également fabriquées à partir de ce type de matériau.

Conseils pour une impression réussie

Réglages de température et refroidissement

Contrairement au PLA, le PETG nécessite un plateau chauffant (85°C), son comportement de pontage et de surplomb est généralement pire, et en plus il est sujet de la création de fils. La création de fils peut être modéré avec des rétractions plus élevées et une température de buse plus basse, mais nous suggérons de faire cela en utilisant des profils PrusaSlicer qui devraient fonctionner correctement. Il est important de refroidir l'impression PETG - cela aide à garder le modèle détaillé et empêche la création de fils et le suintement. Mais si vous voulez que le modèle soit aussi résistant que possible, essayez de désactiver le ventilateur d'impression. Une température de filament plus élevée améliore la fusion entre les couches, ce qui conduit à une meilleure résistance mécanique. Sinon, nous vous recommandons d'imprimer les premières couches avec le ventilateur d'impression éteint pour éviter toute déformation, puis avec le ventilateur tournant à la moitié de sa puissance.

N'imprimez pas sur la feuille PEI lisse car l'adhérence peut être trop forte !

Préparation de la surface d'impression

Assurez-vous que la surface est propre comme décrit dans notre article dédié. Il est conseillé d'utiliser l'une des feuilles d'impression poudrées. N'imprimez pas sur la feuille PEI lisse car l'adhérence peut être trop forte ! Si vous décidez quand même d'utiliser la feuille PEI lisse, appliquez du bâton de colle dessus avant d'imprimer.

Ajout de plus de périmètres pour des pièces plus solides

Si vous souhaitez imprimer des pièces véritablement solides,essayer d'augmenter le nombre de périmètres au lieu d'ajouter plus de remplissage.

Post-traitement

Le PETG peut être facilement poncé à sec comme à l'eau.

Dissoudre le PETG

Dissoudre et lisser le PETG n'est possible que dans un laboratoire par des travailleurs qualifiés utilisant des produits chimiques dangereux (Dichlorométhane).

Exemples d'impressions

MMU (Multi-Material Unit)Couvercle électronique et autres pièces de l'imprimante
UkuléléDiverses pièces mécaniques
Pièces électroniquesBoîtes et organiseurs
Cet article vous a-t-il été utile ?

Commentaires

Vous devez être connecté avant d'ajouter un commentaire.
Vous avez encore des questions ?

Vous avez encore des questions ?

Si vous avez une question sur un sujet qui n'est pas traité ici, consultez nos ressources supplémentaires.
Et si cela ne suffit pas, vous pouvez envoyer une demande à info@prusa3d.com ou via le bouton ci-dessous.