FR
  • English
  • Čeština
  • Español
  • Italiano
  • Deutsch
  • Polski
Se Connecter

Extrusion arrêtée en milieu d'impression (Fluage thermique)

Dernière mise à jour a month ago
Cette article est également disponible dans les langues suivantes : 
CSDEENESITPL

Si votre imprimante arrête soudainement d'extruder du filament, mais continue les mouvements d'impression sans signaler aucune erreur, vous pouvez être victime d'un fluage thermique.

À quoi cela ressemble-t-il

D'une manière générale, nous nous référons au fluage thermique lorsque des parties de la hotend au-dessus du bloc de chauffe deviennent trop chaudes. Dans des circonstances normales, le filament commence à fondre juste au-dessus de la buse. Cependant, lorsque la barrière thermique devient trop chaude, la chaleur se diffuse vers le haut irrégulièrement tout le long de votre hotend, le filament commence à se ramollir plus haut à l'intérieur de la hotend et provoque un bouchon. Le moteur de l'extrudeur broie le filament, il peut même émettre un "clic" ou un 'tic-tac" en essayant de pousser le filament vers le bas de l'extrudeur.

Notez que le fluage thermique est une seule des façons dont votre hotend peut se boucher et le plus souvent, ce n'est pas l'explication la plus probable. Nous vous suggérons de lire nos articles dédiés aux bouchons de hotend, en particulier Private: Prévention des problèmes d'extrusion, Hotend bouchée et Traction à froid (cold pull).

Comment le réparer

Essentiellement, nous avons affaire à une hotend bouchée, alors suivez ce guide pour enlever tout obstruction dans votre hotend ou buse.

Causes les plus courantes :

  • La température ambiante (ambiante) est supérieure à 35°C (30°C pour certains filaments) ou l'imprimante est dans une enceinte.
Le fluage thermique se produit généralement lors de l'impression avec du PLA, car il a la température de fusion la plus basse parmi les filaments les plus utilisés. L'impression de PLA dans une enceinte entièrement fermée et non ventilée est très susceptible de poser des problèmes.
  • Le filament que vous utilisez contient des particules métalliques qui conduisent la chaleur vers la hotend.
  • La température de la hotend est réglée trop haute.
  • Le transfert thermique entre la buse, la barrière thermique et le dissipateur thermique est insuffisant.
  • Il n'y a pas assez de flux d'air pour refroidir le dissipateur thermique.
  • Il n'y a pas assez de filament qui coule à travers la buse ou il ne s'écoule pas assez vite.
Le filament lui-même absorbe la chaleur. S'il n'est pas extrudé assez rapidement, il peut contribuer au fluage thermique.

Comment éviter que cela ne se produise

Après avoir nettoyé la hotend, consultez la collection de conseils ci-dessous pour éviter que ce problème ne se reproduise.

Bonne pratique : Une fois votre impression terminée, alors que la hotend est encore chaude, déchargez le filament en cours. Heureusement, le kit de mise à niveau MMU2S le fait pour vous à la fin de chaque impression ! Si vous ne possédez pas le MMU2S, vous pouvez simplement utiliser la fonction "Décharger" de l'imprimante.

Assemblage de l'extrudeur

Espace entre la buse et le bloc de chauffe

Sur toutes les hotends E3D v6.1 assemblées, il devrait y avoir un espace d'environ 0,5 mm (0,02 pouce) entre le bloc de chauffe et la tête hexagonale de la buse. Encore une fois, il s'agit de contrôler le flux de chaleur à l'intérieur du hotend. Lorsque vous vissez votre buse dans le bloc de chauffe, vous devez la serrer à fond, mais n'essayez jamais de (trop) la serrer pour que la tête de la buse touche le bloc de chauffe.

Vérifiez le ventilateur de l'extrudeur

Comme vous pouvez l'imaginer, le ventilateur de refroidissement doit fonctionner correctement pour refroidir suffisamment le radiateur. Tout d'abord, assurez-vous que vous ne voyez pas l'autocollant sur le ventilateur - cela signifierait que le ventilateur est monté à l'envers. En tournant, il doit pousser l'air à l'intérieur, pas à l'extérieur.

Si le ventilateur est correctement monté, vous pouvez vérifier s'il tourne assez vite. Pendant l'impression, accédez au Menu LCD -> Support -> Infos extrudeur -> Vitesse du ventilateur. La valeur de régime du ventilateur de buse doit être comprise entre 4000 et 4400.

Tension de la roue libre et entraînement Bondtech

Trop peu ou trop de tension sur le ressort de de la roue libre de l'extrudeur peut également causer des problèmes avec l'extrusion du filament. La vis de la roue libre étant trop lâche, les engrenages ne peuvent pas saisir le filament et le moteur peut commencer à sauter. Avec la vis de la roue libre trop serrée, les dents des engrenages pourraient broyer le filament et se bourrer - assurez-vous toujours que les engrenages sont propres.

La tête de la vis de la roue libre doit être alignée avec le corps d'extrudeur, (voir les photos ci-dessus). Dans le cas de la MK2/S, les ressorts de tension sont à l'extérieur de l'extrudeur. La longueur des ressorts de tension comprimés doit être de 13 mm.

Assurez-vous que le dissipateur thermique est exempt de poussière

Le travail du dissipateur thermique est d'empêcher la température d'augmenter trop le long du chemin du filament. Après de nombreuses heures d'impression, les ailettes du dissipateur thermique peuvent accumuler de la poussière fine, ce qui diminue l'efficacité du radiateur à dissiper la chaleur. Un moyen simple de résoudre ce problème consiste à retirer le ventilateur de refroidissement de la hotend (le ventilateur carré sur le côté gauche de l'extrudeur) et de souffler la poussière avec de l'air en bombe. Pendant que vous y êtes, soufflez également la poussière du ventilateur lui-même.

Vérifiez que le tube PTFE est complètement inséré dans la hotend

Il est très important de s'assurer que le tube PTFE à l'intérieur de la hotend est aligné avec le bord de la barrière thermique. Si vous avez récemment retiré le tube PTFE du dissipateur thermique, il est toujours sage de vérifier que le tube PTFE est sécurisé en place et ne bouge pas de haut en bas. Par chance, nous avons un guide pour cela ici.

Ajoutez de la pâte thermique à la barrière thermique

Surtout si vous démontiez la hotend pour la nettoyer, avant de remonter la hotend, n'oubliez pas d'appliquer de la pâte thermique sur le filetage de la barrière thermique qui est en contact avec le dissipateur thermique (le même type de pâte thermique utilisé pour les processeurs informatiques). Vous pouvez obtenir la pâte sur notre boutique en ligne, ou une pâte thermique générique similaire de haute qualité. Voici à quoi devrait ressembler votre barrière thermique avec suffisamment de pâte thermique. Référez vous à ce guide (pour MK3S/MK2.5S/MMU2S. Pour MK3/MK2.5, il existe un guide dédié) pour plus d'informations sur la façon de démonter l'extrudeur et la hotend.

Réglages d'impression

Diminuez la température du plateau chauffant

La chaleur s'élevant du plateau chauffant peut contribuer à la surchauffe des pièces de l'extrudeur. Surtout (mais pas seulement) pour une impression PLA, vous pouvez abaisser la température du plateau chauffant dans Prusa Slicer par 5 ou 10 degrés. Dans PrusaSlicer, vous pouvez aller dans Réglages du filament -> Filament et modifier la température dans le champ Température °C.

Vous pouvez également le faire lors de l'impression, dans le Menu LCD -> Régler -> Plateau (et modifier la valeur en tournant le bouton), mais dans ce cas, ne le faites qu'avant la fin de la première couche, sinon le changement soudain de température peut déformer l'impression.

Si vous aviez des problèmes de déformation ou d'adhésion après avoir baissé la température du plateau, utilisez la fonctionnalité Bordure dans PrusaSlicer.

Augmentez la hauteur de couche

L'impression avec des couches fines utilise très peu de filament à la fois, il n'y a donc pas beaucoup de filament qui coule à travers la buse, ce qui permet à la chaleur de remonter à l'intérieur de l'extrudeur. Une astuce facile à tester consiste à imprimer avec des hauteurs de couche de 0,15 mm ou 0,20 mm, par exemple. Si vous n'avez pas besoin d'une impression particulièrement détaillée, optez pour des couches plus épaisses.

Augmentez la vitesse d'impression

Une impression lente peut provoquer un fluage thermique pour la même raison lors de l'impression avec des couches fines. Augmenter la vitesse d'impression de 10% peut aider, cependant, nous vous recommandons de ne pas dépasser les vitesses de 200 mm/s pour une vitesse d'impression de remplissage à des couches de 0,20 mm et moins.

Avant de commencer à modifier les paramètres de vitesse dans PrusaSlicer, testez les modifications de vitesse en en tournant d'abord le bouton du LCD.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Cette action n'est disponible que pour les utilisateurs enregistrés. Veuillez vous connecter.

Commentaires

Vous devez être connecté avant d'ajouter un commentaire.
0
Vous avez encore des questions ?

Vous avez encore des questions ?

Si vous avez une question sur un sujet qui n'est pas traité ici, consultez nos ressources supplémentaires.
Et si cela ne fait pas l'affaire, vous pouvez envoyer une demande par info@prusa3d.com ou via le bouton ci-dessous.